Comment choisir une visseuse ?

La visseuse électrique est un outil de bricolage pour permettre à toute personne de visser ou dévisser tout assemblage de matériels à base de vis. La visseuse à bouc effectue les serrages avec perfection grâce à des chocs successifs qu’elle engendre. Bricoleur ou professionnel, tout le monde l’utilise. Pour acheter la vôtre sur le marché, voici les caractéristiques techniques à considérer pour avoir un outil bien performant. 

 

Avez-vous vu cela : Découvrez les sentiers de la méditation en parfaite symbiose avec un bol tibétain

Système d’alimentation

 

Une visseuse à choc a deux types d’alimentation. L’alimentation peut être pneumatique ou électrique. Vous aurez besoin d’une unique clé électrique, si à votre proximité se trouve une prise de contact électrique. Pour les travaux de maison spécialement, achetez plutôt un modèle à fil. Pour les travaux en déplacement, les modèles à batterie conviendront. Ce dernier modèle est adapté au travail des professionnels sur les chantiers par exemple. Si vous avez besoin d’un outil plus technique, intéressez-vous au modèle à air comprimé. Les mécaniciens et ceux qui travaillent dans l’aéronautique l’utilisent couramment. Allez découvrir ce site pour d’autres fiches techniques des différents modèles. 

En parallèle : Économisez sur vos achats de chanvre avec les codes promo exclusifs sur Mana Kana !

 

L’autonomie de la visseuse  

 

Un problème bien préoccupant attire l’attention chez les visseuses à choc. Il s’agit de la durée d’utilisation de sa batterie. L’autonomie de ces appareils est importante pour favoriser une meilleure évolution du travail engagé. Son unité de mesure est en ampère par heure. Les modèles à chiffres plus élevés sont raisonnablement plus résistants en autonomie. 

Les batteries au lithium sont bien connues pour être les plus résistantes. Plusieurs indications sont à contrôler sur l’autonomie de la batterie d’une visseuse. Pour connaître le degré de charge de la batterie, la présence d’un voyant est indispensable. Assurez-vous que ce voyant soit bien présent sur la machine-outil. Si vous avez déjà d’autres appareils du même type, choisissez une batterie du même type que celle que vous avez déjà en possession. Ainsi, vous vous préparez à être confronté à toute éventualité. 

 

Le couple et la vitesse de l’outil

 

Toutes les visseuses, quel que soit leur type, sont dotées d’un dispositif de serrage. Si le niveau de serrage n’est pas optimal, le fonctionnement de cette machine sera moins performant. Pour cette raison, accordez plus de priorité à ce dispositif pour garantir une meilleure exécution des tâches. Le serrage se mesure en Newton, soit Nm. À l’instar de l’autonomie, choisissez un couple ayant un chiffre plus élevé. Restez dans les 300-700 Nm. À présent, portez un œil sur la vitesse d’exécution des tâches. Le nombre de tours à effectuer par la machine est conditionné par la vitesse de sa déboulonneuse. Le nombre de secousses va dans le même sens.

 

Author: yvonne